Accès direct au contenu

UPEC

Lettres Idées Savoirs

logo_pdf

Lettres, idées, savoir (LIS) > Actualités > LIS > Actualités > Appels à communications


Appel à communication "De Gethsémani au Golgotha : la Passion dans l’art et la littérature"

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Recherche, Culture scientifique et humanités

Appel à communication, Actualités scientifiques

Du 16 juin 2016 au 31 décembre 2016

Appel à communication dans le cadre du colloque international "De Gethsémani au Golgotha : la Passion dans l’art et la littérature" du 12 au 14 octobre 2017, co-organisé par Mireille Labouret, Elisabeth Le Corre et Bernard Gendrel, enseignants-chercheurs à l'UPEC et membre du LIS.

Logo LIS
♦ Présentation
Poursuivant les travaux du LIS sur les approches de la souffrance, dont l’un des moments forts a été le colloque international de mai 2016, ces trois journées s’attacheront aux représentations d’une souffrance bien particulière, celle du Christ lors de sa Passion.
Attachée à la valeur éducative de la peinture (saint Grégoire le Grand) et promouvant même l’imagination pour accéder à la prière (saint Ignace de Loyola), l’Église a joué un grand rôle dans la floraison d’oeuvres d’art centrées sur la Passion. Les derniers moments de Jésus, depuis l’Agonie au Jardin des Oliviers jusqu’à la Crucifixion, constituent, dès les épîtres de saint Pierre et de saint Paul, le centre de la foi chrétienne puisqu’y est proclamé un «Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les nations païennes » (1 Co 1, 23). En accomplissant la volonté du Père et en acceptant de mourir sur la croix, le Christ donne sa vie « pour la multitude » (Mc 14, 24). Les disciples qui veulent le suivre doivent d’ailleurs eux-mêmes porter leur croix (Mt 16, 24) : la mort de Jésus offre grâce et salut, mais c’est une « grâce qui coûte », pour reprendre l’expression du théologien Dietrich Bonhoeffer.
À côté de l’importance considérable que revêtent les épisodes de la Passion dans la théologie chrétienne, il est indéniable que les récits possèdent, dès l’origine, une force dramatique et émotionnelle propre à toutes les transpositions artistiques – et l’on sait combien des peintres comme Duccio ou Giotto, des compositeurs comme Bach ou Charpentier, des écrivains comme Pascal ou Bossuet, des cinéastes comme Pasolini ou Tarkovski ont su rendre l’intensité de tels moments.

♦ Thèmes à aborder
Puisque croyants et incroyants se saisissent de ce passage central de l’Histoire sainte pour le retranscrire, le magnifier, l’interroger, voire le pervertir, notre colloque aimerait analyser et comprendre les processus à l’oeuvre dans ces transpositions, qu’elles soient picturales, littéraires, musicales ou cinématographiques. Plusieurs axes pourront être abordés dans une perspective transséculaire (du Moyen Âge au XXIe siècle) et interdisciplinaire (littérature française et étrangère, musique, peinture, théâtre, cinéma) :
- La Passion à l’épreuve des différents arts.
- La Passion fragmentée.
-  « Yeux de la foi » ou yeux de l’art ?
- Fidélité ou subversion.
- La Passion d’hier à aujourd’hui.

> Télécharger l'appel à communication [PDF - 42 Ko]

♦ Les propositions de communication
Les propositions de communication (résumé de 300 mots environ, accompagné d’une brève notice bio-bibliographique) doivent être envoyées au plus tard le 31 décembre 2016 à l’adresse suivante : colloquepassion@gmail.com

Documents à télécharger

mise à jour le 2 novembre 2016

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Faculté de lettres, langues et sciences humaines
Lettres, idées, savoirs (LIS)
Bâtiment i3 - Bureau 202
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil Cédex
recherche-llsh@u-pec.fr