Accès direct au contenu

UPEC

Lettres Idées Savoirs

Lettres, Idées, Savoirs (LIS)

Recherche avancée

Connexion à l'intranet

mot de passe oublié

logo_pdf

Lettres, idées, savoir (LIS) > Actualités > LIS > Actualités > Appels à communications


Appel à communication "L’enfance sous l’Ancien Régime (XVIe-XVIIIe siècles) : Représentations et postures éducatives"

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Recherche, Culture scientifique et humanités

Appel à communication, Actualités scientifiques

Du 24 juin 2016 au 15 juillet 2016

Appel à communication dans le cadre du colloque international "jeunes chercheurs" consacré à "L’enfance sous l’Ancien Régime (XVIe-XVIIIe siècles) : Représentations et postures éducatives" du 9 au 10 novembre 2016, co-organisé par Andréane Audy-Trottier et Jeanne Chiron, enseignants-chercheurs à l'UPEC et membre du LIS.

Logo LIS
♦ Présentation
La Renaissance offre les prémisses d’une réflexion sur la nature de l’enfance, notamment chez Érasme qui affirme, dans De pueris instituendis (1529), la « nécessité de s’intéresser au petit enfant dès sa naissance et énonce des recommandations concernant son éducation jusqu’à l’âge de cinq ans » (Van Elslande, 2011). Il faut toutefois attendre le dernier tiers du XVIIe siècle pour que soient affirmés le statut particulier de l’enfance et l’importance des toutes premières années de la vie dans la généalogie d’une personnalité intellectuelle. Les travaux de Philippe Ariès, entre autres, ont montré que c’est au cours du XVIIe siècle que les scènes picturales, dont celles de Le Brun ou encore de Van Dyck, commencent à refléter l’enfant tel qu’on le voit et qu’on se l’imagine aujourd’hui : son corps, ses habits, ses jeux se distinguent désormais de ceux de l’adulte, témoignant d’un univers qui lui est propre. De plus, l’enfant se retrouve de plus en plus fréquemment à former le sujet principal des toiles, devenant même parfois celui autour duquel la composition du tableau s’organise lors des portraits de famille. C’est également à cette époque que se retrouve intimement associée la capacité d’apprendre d’un individu à la capacité du corps à recevoir cet enseignement, capacité qui dépend à la fois de l’humidité et de la malléabilité des fibres du cerveau.

En ce sens, la question des représentations de l’enfance et de l’émergence de
nouvelles postures éducatives sous l’Ancien Régime dépasse le champ des études
littéraires. C’est pourquoi ce colloque, de nature interdisciplinaire, souhaite accueillir les chercheurs en début de carrière (étudiants à la maîtrise ou au master ainsi que des
doctorants, postdoctorants et jeunes chercheurs) oeuvrant dans les différents champs des sciences humaines, de la littérature à la philosophie, en passant par l’histoire (de
l’éducation, des mentalités, de l’art, de la médecine et du corps, etc.).

> Télécharger l'appel à communication [PDF - 565 Ko]

♦ Thèmes à aborder
1) Représentations physiologiques, intellectuelles et morales de l’enfant :
conceptualisation de l’enfance ; périodisation ; physiologie ; représentations picturales.

2) Modulations et rénovations des postures éducatives : postures pédagogiques ; pratiques éducatives ; différenciations pédagogiques ; enfin, enjeux posés par l’hygiène de l’enfant.

♦ Les propositions de communication
Les communications inédites ne devront pas dépasser les vingt minutes allouées à chaque participant. Les propositions de communication en français (titre et résumé de 250 mots, courte notice biobibliographique incluant niveau d’étude et affiliation institutionnelle) devront être envoyées au comité organisateur avant le 15 juillet 2016 à l’adresse suivante : enfanceancienregime@gmail.com

mise à jour le 28 juin 2016

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Faculté de lettres, langues et sciences humaines
Lettres, idées, savoirs (LIS)
Bâtiment i3 - Bureau 202
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil Cédex
recherche-llsh@u-pec.fr