Vous êtes ici : Accueil FRActualitésArchives du LIS

  • Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

Journée d'études "L'histoire de la folie : cinquante ans après"

Publié le 5 décembre 2011

Sous la direction de Frédéric Gros, professeur de philosophie à l'UPEC et membre du laboratoire Lettres, Idées et Savoirs

Date(s)

le 15 décembre 2011

de 9h30 à 17h30
Lieu(x)
Créteil
Université Paris-Est Créteil
Centre Multidisciplinaire de Créteil
61, Avenue du Général De Gaulle 94000 Créteil
Bâtiment i, salle 222
Métro Créteil Université (ligne 8)
> plan d'accès
On « fête » cette année les 50 ans de l’Histoire de la folie, thèse de doctorat de M. Foucault, parue en 1961 aux éditions Plon sous le titre : Folie et déraison à l’âge classique. Il s’agit d’un anniversaire qui a déjà donné lieu à plusieurs colloques et publications, en France et à l’étranger, et qui nous donne la possibilité de renouveler la réflexion sur le texte foucaldien.  

Organisée grâce au soutien de l’équipe d’accueil LIS (Lettres, Idées, Savoirs) et de l’école doctorale Cultures et sociétés, cette journée d’étude a pour but d’explorer les thèmes et les pistes de recherches propre à l’Histoire de la folie dans ses aspects proprement historiques ainsi que philosophiques.

Foucault nous montre avec une lucidité déconcertante que la folie n’est pas un concept universel et non historique. Le rapport que l’on a à la folie relève d’une expérience, des formes de perception et des rapports qui se modifient tout au long de l’histoire. En fait, la psychiatrie actuelle, les thérapeutiques et les théories médicales, mais plus généralement notre regard et notre attitude vis à vis de la folie et de fous ont forcement changé depuis le moment où Foucault a écrit son texte. L’enjeu primordial de cette journée d’étude relève donc de l’actualité critique du texte de Foucault : comment travailler sur et avec la pensée foucaldienne, et notamment, comment utiliser un livre si riche et complexe comme l’Histoire de la folie, tout en conservant son caractère de prise concrète vis-à-vis de notre présent ?

Cette journée souhaiterait ouvrir le débat sur la forme d’expérience dans laquelle on côtoie aujourd’hui la folie, pour repérer (s’il y en a) les lieux, les jeux de vérité et les stratégies, où les analyses foucaldiennes peuvent encore aujourd’hui exercer leur force critique.