Vous êtes ici : Accueil FRActualitésArchives du LIS

  • Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

Séminaire "Décolonisation et géopolitique de la connaissance"

Publié le 24 mai 2013 Mis à jour le 20 novembre 2014
Date(s)

le 29 mai 2013

14h-17h
Lieu(x)
Université Paris-Est Créteil
salle i3-218
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil cedex
> plan d'accès

Sous la direction de Orazio Irrera, Daniele Lorenzini et Matthieu Renault, tous trois doctorants du laboratoire Lettres, idées, savoirs.

Séance 6/10

Présentation

Le séminaire Décolonisation et géopolitique de la connaissance (anciennement La décolonisation des savoirs) prend acte de l’introduction de la critique postcoloniale (subaltern studies indiennes, postcolonial studies anglo-américaines, pensée décoloniale latino-américaine) au sein des champs académiques et politiques français, mais aussi des fortes résistances qui sont actuellement opposées à cette pénétration. Ces résistances ne sont certainement pas étrangères au fait que la critique postcoloniale n’est pas seulement critique politique des conditions de la postcolonialité — de la répétition ou du retour de logiques coloniales tant dans les ex-métropoles que dans les ex-colonies —, mais aussi critique épistémique interrogeant les modalités de production des savoirs, les politiques de connaissance en situation postcoloniale et en appelant à un décentrement de la « pensée européenne », à des déplacements qui ne peuvent manquer d’être à la fois des transformations et des traductions. En d’autres termes, la critique postcoloniale nous enjoint à questionner les relations entre rapports internationaux de pouvoir d’un côté, fabrication/circulation des savoirs de l’autre. L’enjeu est de (re)penser ce que Walter Mignolo appelle la géopolitique de la connaissance.

Interventrions
- "Le Nomos de la race : Carl Schmitt et la colonialité du pouvoir" par Norman Ajari (Université Toulouse II-Le Mirail)
- "Hygiène, villes coloniales et ségrégation urbaine" par Olivier Lecour Grandmaison (Université d’Evry-Val d’Essonne)
- "Le Musée métacolonial: stratégies d’exposition d’un héritage sensible" par Camilla Pagani (Université Paris-Est Créteil / Università di Milano)
 
Organisation
- Daniele Lorenzini doctorant du Lis, moniteur en philosophie à l’Université Paris-Est Créteil, en cotutelle avec l’Université « La Sapienza » de Rome.
- Matthieu Renault (London School of Economics and Political Sciences)
- Orazio IRRERA (Univerisité Paris 7 - Denis Diderot)