Vous êtes ici : Accueil FRActualités

  • Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

Séminaire "Approches de la souffrance" 4/4

Publié le 4 mars 2015

Quatrième séance du séminaire de recherches "Approches de la Souffrance", organisé par le LIS.

Date(s)

le 18 mai 2015

13h30 - 16h30
Lieu(x)
Université Paris-Est Créteil
Campus Centre, Bât. P
Salle des Thèses
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil
> plan d'accès
Présentation
Les expériences de la souffrance sont multiples : souffrances événementielles (deuil, échec, humiliation, peine…) ou structurelles (angoisse, phobie, traumas, mélancolie…), souffrances morales, psychiques ou physiques (culpabilité, remords, mauvaise conscience ; pathologies mentales, douleurs corporelles, handicaps), souffrances intimes ou politiques, souffrances en amour ou dans la guerre, souffrances nationales, familiales, sociales, religieuses, souffrances à l’hôpital, à l’école, au travail… Qu’y a-t-il de commun à toutes ces formes de souffrance, à toutes ces épreuves et ces représentations de la souffrance ? Comment approcher cette constellation d’idées et d’affects qui se dit sous le nom de « souffrance » ?

Il est nécessaire de mettre au jour les représentations en rapport avec la souffrance, qui sont autant des représentations de la souffrance que des représentations dans la souffrance : le séminaire souhaite ainsi proposer une approche interdisciplinaire et transséculaire de la souffrance, et montrer la nécessaire articulation sur cet objet des discours littéraires, philosophiques, psychanalytiques et médicaux.

C’est à la condition de ne point disjoindre l’ordre empirique et l’ordre symbolique que nous pourrons appréhender la souffrance dans toutes ses dimensions ; c’est à la condition de penser ensemble les émotions et les représentations qu’elle enveloppe que nous entendons analyser la souffrance comme fait total – comme fait psychosomatique, discursif et social total.

Séance 4, lundi 18 mai 2015 :
Michèle Aquien (UPEC, LIS)
« La souffrance et la psychanalyse »
Ali Benmakhlouf, (UPEC, LIS)
« La sédation ou les insuffisances de la loi Leonetti
sur la fin de vie »