Vous êtes ici : Accueil FRPublications

  • Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

Lucrèce et la modernité : le vingtième siècle

Publié le 8 juillet 2013 Mis à jour le 26 mars 2018
Date(s)

le 20 mars 2013

Ouvrage sous la Direction de Alain Gigandet, Maître de conférences en Philosophie à l'UPEC à la retraite et membre du LIS.

Présentation
La fortune à la fois littéraire et philosophique de Lucrèce ne s’est jamais démentie depuis la Renaissance. Mais comment notre temps a-t-il reçu le De rerum natura, ce poème didactique romain consacré à l’exposition de la physique d’Épicure ? Si les contemporains ont exploré en historiens des aspects auparavant négligés ou minorés de la doctrine matérialiste exposée par Lucrèce (la théorie de l’imaginaire, l’analyse critique de l’amour), plusieurs d’entre eux sont entrés en un véritable dialogue spéculatif avec son poème, y cherchant des clés de leur propre compréhension du présent : tels Althusser ou Derrida avec le fascinant concept de la déviation des atomes (clinamen) ou Leo Strauss et l’interrogation sur le rôle de la critique de la religion dans la modernité. Pour d’autres, enfin, l’actualité de Lucrèce tient à l’originalité d’une écriture poétique mise au service d’un projet indissociablement philosophique et didactique (Queneau, Ponge).

Les textes réunis dans ce volume ont été présentés au colloque international Lucrèce et la modernité : le 20e siècle, qui s’est tenu à l’Université Paris Est Créteil les 4 et 5 février 2010.

Références del'ouvrage
Edition Armand Colin
ISBN-13: 978-2200280574
Prix : 26,13€