Vous êtes ici : Accueil FRPublications

  • Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

Foucault e le genealogie del dir-vero

Publié le 13 novembre 2014 Mis à jour le 26 mars 2018
Date(s)

le 13 novembre 2014

Ouvrage co-dirigé par Daniele Lorenzini, membre du LIS.

Présentation
À l’occasion du trentième anniversaire de la mort de Michel Foucault, ce volume collectif réunit les contributions de plusieurs chercheurs intervenus lors de la Journée d’études organisée à l’EHESS en 2013 par materiali foucaultiani sur les généalogies foucaldiennes du dire-vrai et sur l’émergence de la subjectivité dans les sociétés occidentales. Les articles se concentrent sur une des phases les moins connues de l’œuvre de Foucault (ses cours et séminaires de 1980-1981), et en particulier sur le rôle stratégique joué par l’obligation de « dire le vrai » au sein des mécanismes gouvernementaux contemporains. En effet, les travaux de Foucault mettent en lumière la valeur politique des pratiques de véridiction à l’intérieur des procédures (juridiques, économiques, médicales, psychiatriques, etc.) du gouvernement des êtres humains, en ouvrant en même temps un espace essentiel de réflexion sur les formes éthico-politiques de résistance qu’il est possible, aujourd’hui, de leur opposer.

Contributeurs : Gianvito Brindisi, Laura Cremonesi, Frédéric Gros, Bernard E. Harcourt, Orazio Irrera, Daniele Lorenzini, Michel Senellart, Martina Tazzioli

À propos de la direction de l’ouvrage
- Laura Cremonesi, chercheuse à l'Università di Pisa
Orazio Irrera, chercheur associé à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du Conseil scientifique de TERRA
- Daniele Lorenzini, A.T.E.R. à la Faculté de Médecine de l’Université Paris-Est Crétail et membre du LIS
- Martina Tazzioli, post-doctorante à l'University of Oulu

Références de l’ouvrage
Cronopio, Napoli
Collection « tessere », 2014
ISBN : 978-88-98367-10-8
219 p., 18 €