Accès direct au contenu

UPEC

Lettres Idées Savoirs

logo_pdf

Lettres, idées, savoir (LIS) > Publications


L’Essai fictionnel. Essai et roman chez Proust, Broch, Dos Passos

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Recherche, Culture scientifique et humanités

Actualités scientifiques, Publication

Le 2 décembre 2013

Ouvrage de Vincent Ferré, professeur de littérature générale et comparée à l'UPEC et membre du LIS.

vignette essai fictionnel
Présentation de l'éditeur
Cet ouvrage s’intéresse à trois romans – À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, Die Schlafwandler (Les Somnambules) de Hermann Broch et U.S.A. de John Dos Passos – très marqués par la présence de théorie, au point qu’ils ont semblé remettre en question « l’équilibre traditionnel de la forme romanesque », alors qu’il est possible de démontrer, au contraire, la nature fictionnelle de passages généralement considérés comme « de l’essai » (ou « de la philosophie ») par les critiques.

L’ouvrage envisage tout d’abord les raisons de cette assimilation, par une comparaison entre des essais publiés dans les domaines allemand, américain et français au cours des années 1910-1930 et les passages essayistiques des trois romans, pour conclure que les points de convergence ne permettent pas de considérer que ces passages théoriques relèvent d’un genre différent de celui de l’œuvre qui les accueille. On propose alors de voir les séquences essayistiques comme des essais fictionnels, dont la fictionalité est mise en lumière par un examen des lois, de l’interaction entre passages diégétiques et essayistiques, des exemples empruntés à la diégèse par les séquences essayistiques, ou encore par la mise au jour d’une instance unique et fictionnelle prenant en charge récit fictionnel et discours essayistique. S’éclairent alors les enjeux de l’essai fictionnel, qui apparaît nécessaire, dans À la recherche du temps perdu, Die Schlafwandler (Les Somnambules) et U.S.A., en raison de son rapport à la modernité et à l’époque, de son mouvement vers la totalisation et de sa faculté à approcher la connaissance, par sa nature fictionnelle même.

A propos de l'auteur
Ancien élève de l’ENS Fontenay/Saint-Cloud, Vincent Ferré est Professeur de Littérature générale et comparée à l’UPEC (Université Paris Est Créteil), membre de l’équipe LIS (Lettres, Idées, Savoirs) et du groupe Fabula. Il travaille sur les relations entre roman et philosophie, sur les genres et sur la présence du Moyen Âge (ou médiévalisme) aux XXe-XXIe siècles, dans les domaines américain et européen.

Références de l'ouvrage
Honoré Champion, collection "Recherches proustiennes, 25", 2013
EAN13 : 9782745325198
Prix : 65 €
 

mise à jour le 19 septembre 2014

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Faculté de lettres, langues et sciences humaines
Lettres, idées, savoirs (LIS)
Bâtiment i3 - Bureau 202
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil Cédex
recherche-llsh@u-pec.fr