Vous êtes ici : Accueil FRPublications

  • Recherche,
  • Culture,

Spinoza: Union et désunion

Publié le 16 novembre 2011 Mis à jour le 26 mars 2018
Date(s)

le 21 novembre 2011

Un ouvrage de Pascal Séverac, maître de conférences en philosophie de l'UPEC et membre de l'équipe d'accueil Lettres, idées, savoirs (LIS)

Présentation de l'éditeur
Pour beaucoup, philosophes ou non, Spinoza est avant tout le nom d’un affect : lire Spinoza, penser avec Spinoza, se servir de Spinoza, ce n’est pas simplement gratter un vieil os avec indifférence; c’est chercher, à travers l’épreuve d’une pensée à la radicalité certaine, une véritable modification de soi.
Toute la philosophie de Spinoza peut dès lors être lue à travers cette prespective : comment se modifier soi-même, en comprenant et transformant son union – affective – avec les choses, avec les autres, avec Dieu. Comment s’unir pour devenir plus ferme, plus fort, plus libre – plus éternel en somme. Comment s’unir… au risque de se
désunir.

A propos de l'auteur

Pascal Séverac est maître de conférence au département philosophie et à l'IUFM de l'UPEC, et membre du LIS.



Références de l'ouvrage

Editions Vrin
Collection "Bibliothèque des philosophies"
ISBN : 978-2-7116-2344-0
272 pages
Prix: 24,70 €